Pondrôme

Pondrôme

Moyenne des avis

Description

On retrouve les traces du nom Pondrôme dès 1055 (sous la forme Pondresmo). Ce village est situé à 240 mètres d’altitude et établi sur la Calestienne, une zone calcaire coincée entre la Famenne et l’Ardenne. 

Le viaduc de Thanville 

Construit en briques et en pierre calcaire en 1898/1899 pour le passage de la ligne de chemin de fer Dinant-Athus, c’est l’ouvrage d’art le plus imposant de la commune. Il fait 300 mètres de longueur et la hauteur des piliers varient de 7,47 à 98,60 mètres. Il est composé de 15 arches en plein cintre. Ce viaduc passe au-dessus de la vallée de la Snaye et de la route de Beauraing. 

La chapelle de la Colline 

Dédiée à la Vierge Marie, Reine de l’Univers, et édifiée en 1943, cette chapelle commémorative a pour but de traduire la reconnaissance des Pondrômois pour la protection accordée au village pendant les deux guerres mondiales. 

Une église 

Cette église, dédiée à Saints-Cosme-et-Damien, fut construite en 1833.

Esclaye : un château, une ferme et une chapelle 

Aujourd’hui un hameau de Pondrôme, Esclaye était autrefois une imposante seigneurie et le siège d’une paroisse fort étendue.  

  • Le château-ferme (18ème-19ème siècle) fut reconstruit en 1820. Le château, qui se trouve sur une propriété privée, est encore occupé par les descendants des derniers seigneurs d’Esclaye, les de Villers-Masbourg. 
  • La ferme, tant qu’à elle, est tenue par la famille Henin depuis 4 générations. Ces éleveurs de vaches laitières produisent aussi sur place du beurre et des fromages bio délicieux (disponibles dans les magasins de Beauraing).  
  • Avec ses formes géométriques simples, la chapelle d’Esclaye est de style néo-classique. Le guerrier et vicomte Ladislas de Villers-Masbourg d’Eclaye fit construire l’édifice en 1827. Il avait participé à la campagne de Russie conduite par Napoléon Ier et avait échappé par miracle à la mort. Aussi, à son retour, il voulait montrer sa reconnaissance à la Vierge Marie qui l’avait gardé sain et sauf. Sur le toit trône un clocheton octogonal surmonté d’une étoile rayonnante, comme ceux que Ladislas voyait en Inde. Cette chapelle fut construite sur les vestiges de l’ancienne église d’Eclaye, détruite par des Jacobins lors de la Révolution française. 

Bon à savoir :

  • il y a eu aussi un cimetière gallo-roman à Thanville et une nécropole mérovingienne à Tombois
  • il y a une superbe plaine de jeux extérieure, avec une piste de skate ainsi que des terrains de pétanque, football et basket

Pour plus d’infos

Catégories

Carte

This site is registered on wpml.org as a development site.